Correction de cicatrices / chéloïdes
Peau

Correction de cicatrices / chéloïdes

Les accidents ou les opérations peuvent provoquer des cicatrices ou des chéloïdes voyantes et gênantes, ce qui entraîne souvent une souffrance et le souhait d'une correction de cicatrice.

Les accidents ou les opérations entraînent généralement la formation d'une cicatrice. Parfois, le processus de guérison n'est pas idéal. La cicatrice peut avoir cicatrisé de manière voyante ou gênante, ou une chéloïde (cicatrice formée de manière excessive) peut s'être formée. Selon l'emplacement de la cicatrice, celle-ci peut être très douloureuse et donner envie de la corriger. Selon la situation de la cicatrice, cette intervention est prise en charge par la caisse de maladie.

Aperçu

Patients et patientes souffrant de cicatrices gênantes

Durée de l'opération 30-90 minutes

Travail possible immédiatement ou après 1 semaine

Sport possible après 4 semaines

  • Aptitude

    Patients et patientes qui souffrent d'une cicatrice gênante. En règle générale, il faut environ 12 mois pour qu'une cicatrice prenne sa forme et sa couleur définitives. En conséquence, une correction de la cicatrice n'est généralement pas encore envisageable avant cette période, mais nous pouvons examiner la cicatrice, l'évaluer et la soigner en conséquence.

    Certains médicaments, comme les anticoagulants, doivent parfois être interrompus avant l'intervention.

  • Entretien de conseil

    Si vous souffrez d'une cicatrice gênante, vous pouvez soit prendre vous-même rendez-vous dans notre clinique, soit être adressé(e) par votre médecin de famille (important dans le modèle du médecin de famille) ou votre dermatologue. Dans le cadre d'une première consultation, nous examinons la cicatrice et discutons avec vous des options possibles.

  • Intervention

    Une correction de cicatrice se fait presque toujours en ambulatoire et sous anesthésie locale dans notre clinique. Les coûts sont pris en charge par la caisse d'assurance maladie selon les cas (ils sont clarifiés individuellement avant l'intervention).

    En cas de chéloïdes, une thérapie à la cortisone ou une radiothérapie peut s'avérer nécessaire afin de minimiser le risque de réapparition de l'affection.

  • Traitement ultérieur

    Après l'intervention, vous recevrez un rendez-vous pour un contrôle ultérieur, au cours duquel on procédera éventuellement à l'ablation des fils. Le traitement se termine lorsque la cicatrisation est terminée.